article
Society & Culture, Travel Calatorii

Cimitiere ephemere- morts de la rue (2006)

Ecrit en 2006!

L`un des objectifs peu connu par les touristes pas aimé par les autorités est la cérémonie « Les Morts de la Rue ». C`est une association qui organise ces enterrements des gens morts dans les rues de Paris et des alentours. Les morts de la rue sont ceux qui sont décédés à cause de la faim, de la violence et des maladies dues à la faim. C`est dans la Place de Trocadero ( l`une des plus luxueuses places de Paris) qu`on organise cette cérémonie.

En arrivant tu peux observer les dessins collés sur les grands „tombeaux”. Ensuite on voit beaucoup de gens , beaucoup de fleurs et des „gens de la rue” (facilement à reconnaître). Tous sont très tristes. Les gens portent de differentes écharpes: les organisateurs portent des écharpes jaunes et les partcipants portent des écharpes blanches.Beaucoup de pauvres qui pleurent leurs amis qui sont morts et qui maintenant meurent pour la deuxième fois. Un des participants habillé d` une couverture a aussi la photo de son ami, photo misé dans un ancien cadre. Il a une écharpe blanche sur sa tête. Je me suis rendu compte que les deux ont été de très bons amis: comme d`autres gens de la rue, ils ont affronté le froid, la faim, le manque d`amitié des passants. Et maintenant son ami est mort et il ne le verra jamais. Mais son futur? Comment seront pour lui les années qui suivront? Dans combien de temps son nom sera écrit sur une pancarte marron?

Les oficialités de Paris y ont été… Mais ils sont partie très vite avant le début de la cérémonie.

La cérémonie se déroule en silence: chaque participant (parmi lesquels moi et mes amis et Mme A- M) recoit aussi une pancarte sur laquelle on a écrit le nom de la personne décédée, l`âge et le lieu où il est mort. Sur quelques pancartes on pouvait lire seulement: „Un homme”, „Entre 30-40 ans”. Chaque participant a aussi deux fleurs. Les morts sont partagés par les mois de la mort.(ils sont si nombreux!…)et chaque mois suit après un petit discours.Chacun dépose sa pancarte sous un petit tapis de tableaux après avoir parcouru un trajet précis.

Mes amis, Mme A- M  et moi, nous avons conduit un nom sur son dernier chemin. Beaucoup… trop de noms ont été lus. Comment ont vécu ces gens? Comment sont-ils morts?

La cérémonie finit par une sorte d`aumône et en écoutant de la musique. La foule s`est dispersée et les gens vont y se réunir pour comémorer ceux qui vont mourir entre temps.

About Iosif

CD Iosif Trif takes interest in developing creative works as well as studying the impact works of art and cultural products have on people at both a personal and group level.

Discussion

No comments yet.

Discussions & Opinions

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Please write your email address to subscribe to my blog and receive notifications of new posts by email.
Apasati aici pentru a va abona la acest blog.

Join 118 other followers

Inside Brumărel

Archive

Credo

Men give away nothing so liberally as their advice (Francois de la Rouchefoucauld)

2008- 2016 All rights reserved

Protected by Copyscape Web Plagiarism FinderUnauthorized use and/or duplication of this material without express and written permission from this blog’s author/owner is strictly prohibited.
%d bloggers like this: